Qui sommes-nous?

Fondée en 2001 par l’artiste interdisciplinaire D. Kimm, Les Filles électriques (LFE) est une compagnie de création/production interdisciplinaire qui présente des performances, des spectacles, des courts métrages et le Festival Phénomena.

Finaliste à deux reprises pour le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, la compagnie se distingue par une approche avant-gardiste et ludique, la prise de risques ainsi qu’une réappropriation artisanale des nouvelles technologies.

Axée au départ sur le spoken word et le texte performé, la compagnie a évolué au fil des années vers l’interdisciplinarité. Elle a chapeauté différents projets dont le duo de musique et performance Mankind, le groupe de poésie-musique Erlenmeyer, les projets La Salle des pas perdus, Brahmine, La Mariée perpétuelle, Les Phénomènes inexpliqués ainsi que des courts métrages.

Créé en 2012, Phénomena est un festival interdisciplinaire qui propose des spectacles, des performances, des installations et des événements éclatés, poétiques, délinquants et inusités. L’objectif est de susciter des rencontres improbables et de mettre en valeur des artistes interdisciplinaires, atypiques et inclassables. Le Festival Phénomena a pris la relève du Festival Voix d’Amériques, dédié à la poésie et au spoken word, qui a connu un grand succès de 2002 à 2011.

La compagnie fait partie de la mouvance culturelle interdisciplinaire, underground et métissée de Montréal et présente des artistes francophones et anglophones, notamment dans le cadre de son festival.

Depuis sa création, la compagnie a notamment produit:

Une dizaine de spectacles et de performances:

  • La Mythologe expliquée (par les tableaux vivants) au Festival Phénomena
  • le spectacle Les Phénomènes inexpliqués au Festival Phénomena
  • le spectacle interdisciplinaire La Mariée perpétuelle au OFFTA, à Banff, en tournée dans les Maisons de la culture à Montréal et dans quatre villes en Espagne
  • le spectacle La Salle des pas perdus au Poesie Berlin Festival à Berlin, à Ex-Centris à Montréal et au FIMAV à Victoriaville
  • le duo Mankind (D. Kimm et Alexis O’Hara) dans différents festivals: Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville (FIMAV), Edgy Women, Suoni Per Il Popolo et à l’étranger au Poesie Berlin Festival (Allemagne), Donau Festival (Autriche), Musique Action (France), Howl (États-Unis)
  • les deux spectacles du collectif Brahmine à l’OFFTA et au FVA
  • des spectacles du Band de poètes de 2001 à 2006

Quatre courts métrages présentés au Festival du Nouveau Cinéma, aux Rendez-vous du cinéma québécois, etc.:

Trois disques sur Ambiances Magnétiques et Monsieur Fauteux, m’entendez-vous?:

Le DVD Écrits et chuchotements / Page vs Stage présentant le travail d’une quinzaine d’artistes de spoken word montréalais.

La compagnie a aussi présenté deux éditions du Festival Phénomena et 10 éditions du Festival Voix d’Amériques qui a produit plus de 160 spectacles et accueilli plus de 600 artistes différents.

En plus de ses productions artistiques, la compagnie a mis à profit son expertise et son réseau pour donner place à des voix différentes ou traditionnellement exclues. De 2006 à 2011, LFE a poursuivi une mission sociale auprès de femmes en difficulté, itinérantes ou judiciarisées. Quatre livres ont été publiés en collaboration avec les maisons d’hébergement La rue des Femmes, Passages et l’Arrêt-Source: Écrire et sans pitié (Éditions du Passage, 2006), l’ABCd’art de La rue des Femmes (Remue-ménage, 2007), Passagères — Voix de changement (Planète rebelle, 2010) ainsi que Temps d’agir (Planète rebelle, 2011) réalisé en collaboration avec la Société Élizabeth Fry du Québec et Engrenage Noir / LEVIER.