Festival Voix d’Amériques

Une tribune électrisante pour les voix différentes

Les Filles électriques offrent une tribune aux voix différentes et émergentes. L’événement majeur produit par LFÉ est le Festival Voix d’Amériques (FVA), créé en 2002 et dédié au texte performée et à l’expérimentation autour de la voix.

Le Festival Voix d’Amériques est un événement hybride, original et festif qui se renouvelle à chaque année et qui permet de faire se côtoyer sur la même scène des artistes francophones et anglophones (et autochtones, et latinos américains, etc.), des artistes connus et d’autres moins connus, des poètes, des performeurs, des musiciens, des chanteurs, des danseurs, des marionnettistes, des vidéastes, des artistes en arts visuels, mais aussi des travestis, des drag queen, des intervenants communautaires, des «transgenres», des animateurs et même… des politiciens (à la retraite!). Les spectacles sont généralement présentés à La Sala Rossa à un coût très raisonnable ou encore gratuitement à la Casa del Popolo (consacrée à la relève), deux lieux montréalais identifiés à une culture bilingue, underground, métissée et engagée.

Bien que le FVA s’intéresse au texte performé par son auteur, il se distingue des autres festivals littéraires par sa multidisciplinarité et une large place offerte à l’audace, à la relève, et aux risques de l’expérimentation. Au FVA, on assiste à des spectacles interdisciplinaires, et non simplement à des lectures, à des cabarets éclatés, animés par une personnalité impertinente et colorée, au cours desquels chaque performeur présente son univers, accompagné de musiciens improvisateurs. Nous accordons une grande importance à l’innovation et à la création et le FVA présente essentiellement des créations originales, des spectacles uniques montés pour l’occasion.

Le Festival présentera sa 9e édition du 5 au 12 février 2010. Dès 2004, le Conseil des Arts de Montréal a reconnu la qualité et la vitalité du FVA en le nommant finaliste pour son 20e Grand Prix.

Le FVA est un festival engagé et incarné. Le choix d’un invité d’honneur nous permet de rendre hommage chaque année à une démarche, à un style de travail, à un engagement artistique original:

  • en 2009, c’était Marie-Jo Thério, cette voyageuse inclassable si attachante qui nous surprend toujours
  • en 2008, John Giorno, une icône de la Beat Generation et un poète… physique
  • en 2007, Richard Desjardins, un bum libre!
  • en 2006, ce fut la révélation du dramaturge autochtone Tomson Highway à la communauté francophone
  • en 2005, le charisme et l’engagement de la chanteuse Chloé Sainte-Marie
  • en 2004, l’humour ludique de l’auteur-compositeur et poète Urbain Desbois
  • en 2003, nous avons contribué à faire découvrir le grand poète Patrice Desbiens