Événement

Combat contre la langue de bois, troisième round

  • La Sala Rossa
    4848, boulevard Saint-Laurent, 3e (près de l’angle Saint-Joseph)
    Mercredi 7 février 2007
    20h30

En français. Six minutes. Pas de droit de réplique. Ils viennent vider leur sac. Le Combat contre la langue de bois, qui à chaque année doit repousser les limites physiques de La Sala Rossa de quelques mètres carrés faute d’espace, revient cette année avec son troisième round! «Nécessaire». C’est le mot qui vient aux lèvres des spectateurs quand vient le temps de décrire ce véritable show-culte. Encore cette année, Jacques Bertrand, le grand manitou de Macadam Tribu, animera cette soirée destinée à ceux qui sont tannés (écœurés!!) d’entendre sur les tribunes publiques les vieilles cassettes remâchant les mêmes paroles vides.

Ils feront mordre la poussière à cette maudite langue de bois: Dinu Bumbaru (urbaniste et la voix d’Héritage Montréal), Stéphane Crête (homme de théâtre, de télévision et… d’expérimentation), Nathalie Derome (performeuse à la langue bien pendue), Richard Desjardins (qui n’a pas l’habitude de mâcher ses mots, inutile de vous faire un dessin), Monique Giroux (animatrice et amie des artisans de la chanson dont la douce voix peut sans problème vous envoyer un direct bien musclé), Micheline Lanctôt (actrice et réalisatrice, à la voix rauque bien connue pour son franc-parler), Robert Morin (réalisateur indépendant… indépendant… indépendant…), Maxime-Olivier Moutier (écrivain et observateur implacable des comportements humains), Ginette Noiseux (femme de théâtre engagée, passionnée, impliquée) et Denis Rainville (chanteur du groupe Les Ours, tout indiqué pour faire peur et mordre). Afin d’éviter de mettre le public KO, nos arbitres musicaux, Fred Fortin, Dan Thouin et Robbie Kuster feront taire ceux qui s’étireront un peu trop au-delà du temps alloué! Et l’animateur Jacques Bertrand? Toujours aussi flegmatique et sarcastique.