Événement

Combat contre la langue de bois, cinquième round

  • La Sala Rossa
    4848, boulevard Saint-Laurent, 3e (près de l’angle Saint-Joseph)
    Jeudi 12 février 2009
    20h30

En français. Six minutes. Pas de droit de réplique. Ils viennent vider leur sac. Le Combat contre la langue de bois, qui nous oblige à repousser les limites physiques de La Sala Rossa de quelques mètres pour accueillir le public, est devenu un véritable spectacle-culte. Particulièrement apprécié par ceux qui sont tannés d’entendre sur les tribunes publiques les vieilles cassettes rejouant les mêmes paroles vides.

Ils feront mordre la poussière à cette maudite langue de bois (et ils ne s’excuseront pas ensuite pendant deux semaines): Anaïs Barbeau-Lavalette (engagée et depuis longtemps), Mathieu Beauséjour (activiste culturel et anarcho-utopiste), Enrica Boucher (implacable et dérangeante dans Un peu de tendresse bordel de merde), Manuel Foglia (direct, c’est de famille), Louise Harel (ah ah, vous êtes surpris, notre première politicienne), Chantal Lamarre (impertinente mais toujours aussi pertinente), Émilie Monnet (comédienne anishnabeg qui a des choses à nous dire), Yann Perreau (naturellement inclassable) et Émile Proulx-Cloutier (comédien, réalisateur et co-créateur avec Anaïs du site engagé unissonsnosvoix.ca).

Afin d’éviter de mettre le public KO, nos arbitres musicaux, Fred Fortin et Olivier Langevin (aussi fidèles depuis cinq ans) feront taire ceux qui s’étireront un peu trop au-delà du temps alloué!