Nouvelle

Les Filles électriques… à Berlin!

Mardi 7 août 2007
7511

Les Filles électriques ont fait leurs premiers pas sur la scène européenne avec trois spectacles présentés à Berlin en juin dernier.

Le spectacle interdisciplinaire La salle des pas perdus (Raum der verlorenen Schritte) a été présenté le 25 juin 2007 au splendide Kesselhaus, dans le gigantesque complexe culturel Kulturbrauerei (autrefois une usine de fabrication de bière). Le spectacle créé pour l’occasion réunissait les performeurs Fortner Anderson, D. Kimm, Alexis O’Hara, Michel Vézina, la danseuse Luciane Pinto et les musiciens Michel F Côté et Bernard Falaise. Le vj français Franck Esposito manipulait en direct les projections vidéos.

Ce spectacle intense, que nous espérons présenter au public québécois dans la prochaine année, propose une approche plus théâtrale que nos productions habituelles. Les artistes sont tous constamment présents sur scène, devenant ainsi des personnages même lorsqu’ils ne sont pas au centre de l’action. Il n’y a plus de hiérarchie entre le texte, la voix et la musique. Les quatre poètes performeurs communiquent à travers leurs textes mais aussi leurs voix, leurs gestes et la connivence avec les musiciens. D. Kimm et Alexis O’Hara participent à l’accompagnement musical; Fortner Anderson et Michel Vézina assument pleinement leur présence sur scène… et se laissent même aller jusqu’à valser. La formidable danseuse d’origine brésilienne Luciane Pinto apporte une intensité qui parle aussi clairement que les mots. Et le vj Franck Esposito appuie toutes les nuances du spectacle avec des projections manipulées en direct selon le rythme et les changements d’atmosphère.

Ce spectacle était présenté dans le cadre du prestigieux Poesiefestival Berlin 2007 organisé par le Literaturwerkstatt Berlin. Le Festival mettait cette année l’accent sur la poésie québécoise et avait demandé à notre directrice artistique D. Kimm de préparer un spectacle interdisciplinaire à l’image de la vitalité culturelle montréalaise. Le spectacle était coproduit par Les Filles électriques et le Poesiefestival Berlin. Les Filles électriques remercient pour leur appui le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des Arts de Montréal sans qui ce projet n’aurait pu être réalisé.

Toujours dans le cadre du Poesiefestival Berlin, le duo Mankind formé de D. Kimm et Alexis O’Hara s’est produit le 29 juin lors du Poesieschau für Kinder devant un public de… 200 enfants d’une dizaine d’années. Le duo plutôt connu pour ses performances de «spoken noise» a réussi à transcender les barrières de langue et de genre et a présenté une performance qui a surpris mais tout de même séduit ce jeune public.

Finalement, Mankind s’est éclaté sur la scène du fameux bar Eschloraque le 4 juillet. Loin du Québec et un peu exaltées par l’ambiance délirante de Berlin, les filles ont enfin pu expérimenter le concept d’improvisation totale ponctuée de gorgées d’absinthe. Un spectacle complètement fou retransmis en direct sur une radio communautaire, des improvisations audacieuses qui ont resserré leur amitié naissante et tumultueuse, un public sidéré par tant d’audace féminine, et un terrible «hang over» le lendemain! Le duo a reçu plusieurs propositions pour se produire à nouveau à Berlin, ce qui confirme que l’année 2008 sera celle du développement international pour Les Filles électriques.