Nouvelle

Le prix La Voix Électrique / The Voice Electric est remis au poète performeur montréalais Fortner Anderson

Lundi 12 novembre 2007
7515

Montréal, le 12 novembre 2007 — Deux organismes montréalais — Les Filles électriques et Wired on Words — ont remis le prix La Voix Électrique / The Voice Electric au poète performeur montréalais Fortner Anderson. D’une valeur de 2 000 $, ce tout nouveau prix vise à honorer le travail d’un artiste de spoken word / poésie performée pour l’ensemble de son œuvre. Il sera remis annuellement et en alternance à un artiste francophone ou anglophone du Canada.

Né aux États-Unis, Fortner Anderson vit à Montréal depuis 1976. Connu pour les virulentes performances qu’il donne de ses poèmes, il est l’un des pionniers de la scène montréalaise du spoken word. Anderson a réalisé deux albums solo: Sometimes I Think en 2000, et Six Silk Purses en 2005. Il anime depuis plusieurs années sur les ondes de CKUT l’émission hebdomadaire Dromostexte dans laquelle il présente uniquement des enregistrements de poésie et de spoken word.

Fortner Anderson est connu pour ses puissantes performances scéniques, parfois vigoureuses, virulentes et dérangeantes, d’autres fois sobres et émouvantes. Il a participé à plusieurs festivals internationaux dont l’International Poetry festival à Gênes, le PanCanadian Wordfest à Calgary (Alberta) ainsi qu’à des dizaines d’autres événements de poésie au Québec, à Toronto (Rivoli), New York (St-Mark’s Church Series) et Lille (Monde parallèle 50°/ littérature).

Fortner Anderson est aussi connu sur la scène francophone montréalaise car il a participé à plusieurs spectacles bilingues dans le cadre du Festival Voix d’Amériques et du Festival International de littérature. Il faisait parti du spectacle La Salle des pas perdus, produit par Les Filles électriques et présenté au Poesie Festival Berlin en juin 2007. Sa présence active et son implication dans le milieu du spoken word montréalais, son attention au travail des autres artistes, son esprit critique et sa profonde connaissance de la poésie canadienne et américaine et plus particulièrement de la poésie performée font de lui un partenaire majeur et un artiste estimé dans la communauté de la poésie performée.

Le prix La Voix Électrique / The Voice Electric a été rendu possible grâce à l’appui financier de l’homme d’affaire montréalais Michael Riddell et de la générosité de sa fille Lucy Riddell. Le prochain prix sera décerné à un artiste francophone. La date de tombée pour le dépôt des candidatures est le 1er mars 2007.

Les Filles électriques est un organisme à but non lucratif dont le mandat est de créer, diffuser et archiver des œuvres et des événements artistiques interdisciplinaires en littérature orale, écrite et électronique.

Wired on Words est une étiquette de disque qui se spécialise dans la diffusion de la littérature performance et qui organise les soirées mensuelles Words & Music à la Casa del Popolo.

— 30 —

Pour plus de renseignements: