Nouvelle

Bilan du FVA 2005

Samedi 19 février 2005
7552

La 4e édition du Festival Voix d’Amériques qui s’est tenue du 11 au 18 février à La Sala Rossa et à la Casa del Popolo (boulevard Saint-Laurent) a connu un succès sans précédant.

L’invitée d’honneur était Chloé Sainte-Marie qui nous a fait vivre un moment unique lors de son spectacle Plaidoyer, alors qu’elle était en compagnie d’un groupe d’aidants naturels qui sont montés sur scène pour exprimer, avec courage, humour et dignité, leurs revendications. Un moment historique capté par plusieurs caméras devant une foule compacte et complice. Tout au long du festival, Cloé Sainte-Marie a donné de généreuses prestations devant un public séduit par sa touchante sincérité.

Les spectacles les Délices de la langue, Poetry Riddm Memory et le spectacle de clôture avec la Fanfare Pourpour ont mobilisé un public important et énergique qui a vibré aux rythmes des mots et des musiques. Le spectacle Combat contre la langue de bois, premier round, a été qualifié de moment historique alors que les Michel Garneau, Hélène Pedneault, Michel Faubert, Pol Pelletier, Loco Locass et plusieurs autres sont venus parler de ce qui les préoccupe dans un langage coloré et direct qui n’avait rien à voir avec la langue de bois, le tout ponctué des musiques électrifiantes de Fred Fortin et Olivier Langevin.

Les cabarets Shift de nuit, animés par Tony Tremblay à la Casa del Popolo, ont connu un énorme succès. Le provocant poète a tenu les rennes de ces soirées parfois épiques, parfois simplement émouvantes, avec la complicité de la crème des musiciens improvisateurs. Le lancement du premier disque du Band de poètes à la Casa del Popolo a aussi mobilisé un public enthousiaste; on attend avec impatience le prochain spectacle de cette formation unique et sympathique.

Trois spectacles ont été enregistrés par CBC Radio One alors que le Combat contre la langue de bois fera l’objet d’une émission spéciale de deux heures dans le cadre de Porte ouverte, diffusé sur la Première chaîne de Radio-Canada le 25 février prochain.

Le Festival Voix d’Amériques a mobilisé cette année un public diversifié formé tout autant de jeunes, des aficionados de la culture et de la poésie et de nouveaux venus qui découvraient avec délice la merveilleuse Sala Rossa et ce festival à la fois délinquant, original et festif, un festival qui présente tout autant des artistes connus et reconnus que les nouvelles voix de la relève. Les ventes de billets ont doublé depuis l’année dernière et les spectacles Plaidoyer et le Combat contre la langue de bois affichaient complet plusieurs jours avant.

La prochaine édition se tiendra du 10 au 17 février 2006 et l’on promet des spectacles surprenants pour souligner les cinq ans de ce festival qui, même s’il évolue rapidement, ne perd jamais son âme.