Nouvelle

Le Festival Voix d’Amériques, lieu d’exploration, d’expérimentation et d’avant-garde

Mardi 8 mars 2011
7577

Le FVA, aussi interdisciplinaire qu’indiscipliné, a toujours préféré la prise de risque et les propositions surprenantes. Pour ses 10 ans, la directrice D. Kimm et sa compagnie Les Filles électriques vous offrent une édition plus déjantée que jamais.

Parmi les grands spectacles, tous à 10$ taxes incluses, Michel Faubert, co-invité d’honneur du FVA et reconnu pour l’originalité de sa démarche artistique, vous offre une soirée de Spoken Métal le 12 mars. Entouré de Michel Langevin de Voivod et de Ramachandra Borcar (aka DJ RAM), entre autres invités, le racontage à mononcle Jean-Guy en prend pour son rhume et tous les trous noirs du monde d’en haut fondent sur La Sala Rossa.

Le dimanche 13, la poésie est prise par le corps avec le spectacle Maison close (Salle de montre #2) de la compagnie Et Marianne et Simon, dirigée par la chorégraphe Catherine Tardif et le musicien et compositeur Michel F Côté. Ce lupanar chorégraphique offrira huit de ses plus jolies Filles. Ici le FVA ose offrir des voix muettes et extatiques.

Le mardi 15, c’est New York au cœur de la Main et du FVA. De son séjour dans la grosse pomme, D. Kimm a ramené trois artistes avant-gardistes, intenses et provocants. Poètes, performeurs, activistes, fondateurs et véritables monuments vivants, Penny Arcade, Bob Holman et Anne Waldman sont en ville. Icônes du spoken word et de la performance chez nos voisins du sud, leur réunion est unique et n’a lieu qu’un soir, au FVA, à Montréal.

L’expérimentation poursuit son cours avec Dans la forêt III le 16 mars, avec quatre créatures réunies pour une rencontre improbable. Le peintre et auteur Marc Séguin, le cinéaste Robin Aubert, l’écrivain Maxime Catellier et l’auteur et performeur Louis-Karl Picard-Sioui apprivoisent la nature sauvage de la poésie. Avec les projections de Joseph Lefèvre et Martine Koutnouyan, et notre complice de toujours, Michel F Côté pour insuffler l’esprit de la forêt.

Et le FVA explore un peu plus loin, avec la série Hors les murs, qui présente une performance de Geneviève Letarte, Poèmes en pyjama. Une performance en toute intimité, dans un espace qui n’est pas à elle mais avec des mots de son cru, extraits de carnets et de pièces inachevées, des bribes, entre story-telling et poésie, sur fond de musique ambiante. C’est gratuit, les 12 et 13 mars de 14h à 18h, à la Bibliothèque — Espace Marie Chouinard.

Du 11 au 18 mars, le Festival Voix d’Amériques, pour célébrer 10 ans d’audace et de transgression!

Billets en vente à l’Espace Go, au La Tulipe, sur Admission et à la porte.